page d'accueil
mis à jour le 14.04.2006    carte du site    E-mail

Compte-rendu des essais en vol captif des dirigeables solaires

14 Avril 2006 - Limoux - France - Robert CAMPESAT

Robert vient de faire des essais de son quatrième dirigeable solaire de 5,1 m3, 5 mètres de long et 1,4 m de diamètre. Il vole bien même avec un vent de 7 à 10 km/h. Il a remarqué que le dirigeable est d'autant plus stable que la résultante des forces appliquées au ballon est grande (force aérostatique - poids de l'enveloppe du ballon - poids de la charge emmenée). Sinon, il a tendance à revenir au sol.

 

 

Février-Mars 2006 - Limoux - France - Robert CAMPESAT

Robert vient de réaliser son quatrième dirigeable solaire de 5,1 m3, 5 mètres de long et 1,4 m de diamètre.
Ce dirigeable est une copie du dirigeable long de 20 mètres, d'un volume de 250 m3 et mu par trois moteurs électriques présenté par Airstar lors de la 32e Coupe Icare, rassemblement de vol libre à Saint-Hilaire-du-Touvet et Lumbin (Isère). Cette société, qui a inventé les ballons éclairants, souhaite développer un dirigeable de 1.000 m3 en 2007. Il servira alors à réaliser un vol transatlantique aller-retour.

Pour ce modèle réduit, Robert CAMPESAT a simplement multiplié par 4 les dimensions des ailerons placés à l’arrière en vu d’assurer une bonne stabilité en tangage et en lacet de l’engin.
De plus, pour éviter le creusement de la proue quand le vent forcit, il a renforcé la proue à l'aide de 4 lattes de fibre de carbone de 1,5 m de long et 1,5 mm de diamètre. Cet ensemble de baleines servent à rigidifier le nez du dirigeable, dans le but d'assurer le meilleur rendement aérodynamique. Les premiers tests au vent sont concluants.
Le dirigeable n'est pas hermétiquement fermé pour éviter une surpression intérieure quand il monte en altitude. Il est maintenu en permanence en surpression légère à l'aide d'un ventilateur placé sous le centre de gravité du dirigeable. Il s'agit d'un moteur d'hélicoptère modèle réduit (28 gr) associé à une hélice de 7 cm de diamètre.

ballon solaire Robert Campesat    ballon solaire Robert Campesat

 

 

Septembre-Octobre 2005 - Limoux - France - Robert CAMPESAT

Il vient de réaliser son troisième dirigeable solaire de 6,50 mètres de long et 2,10 m de diamètre.
Son empennage est constitué de 4 panneaux très légers (150 gr). L'enveloppe pèse 500 gr.
Le dirigeable est maintenu en vol captif par une ficelle alignée avec le centre de gravité du dirigeable ; ce qui lui donne une grande stabilité horizontale.
Plus le vent est fort, plus le dirigeable doit avoir une force ascensionnelle forte pour vaincre la traînée. Sinon, il a tendance à revenir au sol.

dirigeable robert campesat   dirigeable robert campesat   dirigeable robert campesat

Mars-Avril-Mai 2005 - Limoux - France - Robert CAMPESAT

Il vient de réaliser 2 dirigeables solaires :
- un de 6 mètres de long et 1,5 m de diamètre qui soulève entre 300 et 500 gr,
- l'autre de 10,5 m de long et 3,6 m de diamètre qui soulève 3 kg.
Ils sont équipés d'un stabilisateur qui permet au dirigeable de s'orienter automatiquement face au vent.
Ces dirigeables solaires sont munis d'une bouche à l'arrière. Pendant le gonflage le dirigeable prend une position verticale. Quand l'air a été bien réchauffé par le soleil, Robert CAMPESAT ferme hermétiquement cette bouche à l'aide d'un élastique serré sur un petit morceau de tuyau fermé par un bouchon. La pression de gonflage peut ainsi être réajustée à l'aide d'un gonfleur à matelas pneumatique de camping.
Ensuite, il leste le dirigeable pour qu'il prenne une position horizontale.
Les premiers essais sans vent donnent de très bons résultats.

dirigeable robert campesat   dirigeable robert campesat   dirigeable robert campesat    dirigeable robert campesat

  Voir aussi la page Dirigeable solaire de ce site...

Retour à la page précédente.

 

page d'accueil        carte du site