page d'accueil
mis à jour le 02.09.2007    carte du site    E-mail

Comptes-rendus et photos des essais en vol captif du tétraèdre solaire (France 2006)

Compte-rendu des essais du tétraèdre et du ballon de 4m pendant l'été 2007 à DIE - Drôme

Horaire : 8h30 à 10h.
Météo : ciel bleu
Lieu : champ de luzerne sur la route de Ponet-Marignac
Gonflages des 2 ballons.
Essai du 28 août : La capacité de levage des 2 ballons ne dépasse pas 2 à 2,5 kg.
Essai du 2 septembre : La capacité de levage des 2 ballons varie entre 3 kg et 3,5 kg.
Bilan 1 : Lors de ces deux essais, les conditions semblent identiques ; le ciel est clair et sans nuage. Mais le 28 août, il y a une tendance Sud avec un voile de cirrus en altitude. Ce voile n'est plus bien visible en matinée, mais il peut être remarqué, tôt le matin avant les premiers rayons de soleil. Il absorbe ou réfléchit une quantité non négligeable du rayonnement solaire.
Le 2 septembre, tendance Nord avec une absence de cirrus. Les résultats en terme de capacité de levage sont bien meilleurs.
Bilan 2 : Il n'apparaît pas de meilleures performances du tétraèdre sur le ballon solaire (alors qu'en théorie le tétraèdre a un volume de 39 m3 et la ballon 4 m de diamètre a un volume de 34 m3). Cet essai comparatif est en contradiction avec les résultats des essais du tétraèdre faits pendant l'hiver 2006 ! donc ... affaire à suivre !

 

tétraèdre    ballon solaire et tétraèdre
ballon solaire et tétraèdre    ballon solaire et tétraèdre

 

 

Compte-rendu du vol captif du 11 février 2006 à DIE - Drôme - France

Horaire : 12h à 13h.
Météo : ciel bleu.
Lieu : champ à la sortie de DIE sur la route de Ponet-Marignac.
Durée du vol : 35 mn
Programme de l'essai : Tester le tétraèdre solaire, évaluer la capacité de levage du tétraèdre sur terrain non enneigé.

tétraèdre en vol captif   tétraèdre en vol captif   tétraèdre en vol captif

Bilan : Cette forme semble bien mieux adaptée pour capter le rayonnement thermique du soleil. Alors que nous nous attendions à de moins bons résultats, la capacité de levage du tétraèdre solaire est quasiment supérieure de 75 % à la capacité de levage d'un ballon solaire type sphère-cône classique de même volume !.
Mais c'est un aérostat solaire plus fragile. Dans le cas du ballon solaire classique les efforts se font tous dans le sens d'extrusion du polyéthylène ; c'est à dire dans le sens où les structures de la matière sont les plus solides. Ce n'est plus la même chose avec le tétraèdre tel qu'il est fabriqué ici : sur une face, les efforts tendent à écarter les "fibres" du PE et facilitent donc la déchirure.

 

 

Compte-rendu du vol captif du 31 janvier 2006 à DIE - Drôme - France

Horaire : 9h30 à 11h du matin.
Météo : ciel bleu avec brumes persistantes.
Lieu : champ enneigé à la sortie de DIE sur la route de Marignac.
Durée du vol : 45 mn
Programme de l'essai : Tester le tétraèdre solaire, évaluer la capacité de levage du tétraèdre.

tétraèdre en vol captif       tétraèdre en vol captif       tétraèdre en vol captif

Bilan : La réverbération de la neige (voir l'albédo) a beaucoup augmenté la capacité de levage du tétraèdre évaluée dans la feuille de calculs à 1,68 kg.
Cependant les 5 kg levés par ce tétraèdre dépassent largement toute attente....
A confirmer par d'autres essais sur terrain non-enneigé...

 

 

Retour à la page de présentation des différents essais de ballon solaires.

 

page d'accueil        carte du site