page d'accueil
mis à jour le 02.08.2011    carte du site    E-mail

Sécurités dans l'utilisation du ballon solaire

Pour le vol d'un ballon solaire de petit diamètre (en général de 4 m de diamètre), il est nécessaire de respecter les règles rappelées dans les pages Vol captif, Vol libre et Utilisation.

Pour le vol d'un ballon solaire habité :

Sécurités à respecter pour le vol humain :

Comme dans toutes les pratiques, la première sécurité est dans l'analyse objective de tous les facteurs de dangers. Le pilote doit assurer lui-même sa sécurité, c'est la base de l'éthique de cette pratique sportive.

Rappel :

graphique ......sans commentaires...

 

Résistance des matériaux :

Tous les matériaux doivent résister à une charge minimum = charge effective X 8

ballon solaire en film plastique Suite aux essais de résistance des matériaux, le bilan suivant peut être établi :

Résistance mécanique de l'enveloppe du ballon de 14,5 m de diamètre =
= 16 sangles verticales de 5 cm de large + 8 m de polyéthylène de 20 microns au plus petit diamètre = (16 x 5 x 80) + (800 x 7) = 6400 + 5600 = 12000N.
La charge effective est de 1100N.
L'enveloppe du ballon est composée de matériaux qui ont un grand allongement à la rupture (170%). Si au décollage, c'est la bande adhésive qui supporte toute la charge, elle va s'allonger et les efforts vont alors se répartir entre l'enveloppe en polyéthylène et la bande adhésive. Il y a donc un effet cumulatif des résistances des matériaux de l'enveloppe.
De même, si un trou est provoqué dans l'enveloppe, la charge se répartit sur le reste de l'enveloppe (donc le polyéthylène 20 microns s'allonge de quelques %), mais le trou ne s'agrandit pas du tout.

Sur le site http://aerostation.free.fr/mfr/ est disponible le logiciel panneau.exe (version française) de l'Association "Montgolfière France Records" animée par Arnaud Deramecourt.
Ce logiciel donne toutes les caractéristiques techniques pour la construction d'un aérostat.
Les contraintes supportées par le ballon solaire de 14,5m de diamètre (1734 m3) sont précisées dans le fichier à télécharger : 1734-bs.txt - 1734-bs.zip

Sécurités dans le pilotage du ballon :

En vol, l'essentiel du pilotage se fait par l'utilisation de la commande d'ouverture fine de la soupape.

Parachute de secours :

Parachute de secours type parapente/delta fixé sur la sellette (éventuellement avec système Rockett)
Aujourd'hui, le secours est attaché à la sellette donc au ballon (comme en delta ou parapente). Donc le secours doit s'ouvrir au-dessus du ballon avec les mêmes problèmes qu'en delta ou parapente de perturbations de l'ouverture du secours par la présence de l'aérostat... Une sangle de 23 m a été ajoutée ; elle permet au parachute de secours de s'ouvrir au-dessus du ballon en torche. Par contre elle a pour effet de retarder l'ouverture du secours...
Pour les vols près du sol (moins de 80m sol), en cas de déchirure le ballon ne devrait pas avoir le temps de prendre un vitesse verticale importante.

Séquence d'utilisation :

Voir la Technique de pliage du secours proposée par Trekking

Équipements de protection individuelle (E.P.I.) :

Le port de gants et du casque est recommandé.
Il est préférable que la sellette soit équipée d'un air-bag (voir les fabricants).

 

page d'accueil        carte du site