page d'accueil

Santé

 

Après 10 années de recherches pour améliorer ma santé affectée par la Maladie-Syndrome de Widal, je publie ici mes connaissances sur la santé du corps.
 

L'intérêt très ancien que j'ai eu pour les questions relatives à la santé du corps et de l'esprit n'a pas suffit à écarter les effets violents de la maladie de Widal.
La naturopathie classique : Passbecq, Kousmine, Seignalet, etc. m'ont permis de ne pas être affecté par les effets secondaires habituels des médicaments utilisés (cortisone).
Résultat non contestable mais insuffisant.
Les autres régimes pratiqués sur de longues périodes ont eus des effets négligeables :
Chrononutrition, D'Adamo, Rotation alimentaire, Alimentation vivante, Exclusion des salicylates, etc.

Il y a cependant une tendance générale : aller vers le plus simple, le plus près de nos racines ancestrales. Cela m'a amené à approfondir la démarche "Paléo" tant au niveau alimentaire qu'au niveau du mode de vie.
Résultats positifs ; encore plus positifs en poussant la démarche au maximum de mes possibles...

 

Différents documents :

¤ Santé "Paléo"
¤ La glycémie : l'insuline et le Glucagon
¤ Favoriser les facteurs de croissance
¤ La vie au paléolithique
¤ Le jeûne
¤ La "Gastronomie de l'âme"

Le mode de vie Paléo est la continuation logique de ces différents régimes, mais en prenant pour référence exclusive le mode de vie des chasseurs-cueilleurs-nomades.
Nous gardons des attentes de notre passé de chasseur-cueilleur nomade. Ces attentes sont inscrites entre-autre dans le génome de l'espèce et codées dans son ADN.
Pour l'espèce humaine, les conditions de vie au cours de centaines de milliers d'années ont inscrit des "habitudes" de mode de vie. C'est ce que le mode de vie Paléo moderne tente de respecter.
¤ Par exemple, il y a en nous une exigence génétique de mouvements incompatible avec la sédentarité du mode de vie moderne.
¤ Par exemple, le mode de vie Paléo privilégie les types d'aliments qui étaient disponibles pour un chasseur-cueilleur-pêcheur nomade ou semi-nomade et tente d'écarter ceux qui sont issus de la sédentarisation néolithique et de l'industrie agro-alimentaire moderne :
Écarter le sel et le sucre-saccaharose : néfastes (l'OMS prescrit 5g maxi de sel par jour)
Écarter toutes les graines : céréales (particulièrement le gluten) et légumineuses
Écarter les laitages, ainsi que tous les produits dérivés

 


page d'accueil            Recettes
  

Spiritualité-Développement perso            Accompagnement
  

Randonnée aquatique            Electrotechnique
  


Votre avis m'intéresse ! Tout commentaire à propos de ces documents peut être adressé à :    laurent.besset@wanadoo.fr
Ces documents ne sont pas protégés par un Copyright ; toute copie est autorisée.
Si ce que vous avez trouvé ici vous est utile et vous permet d'enrichir vos pages Web ou tout autre document, je vous prie de faire référence à leur origine :    transmissionperso.fr